Sommaire

Une porte-fenêtre sert à créer des ouvertures sur l'extérieur.

Au delà du côté pratique, c'est un élément esthétique incontournable. Aujourd'hui, de nombreux matériaux sont à disposition pour vous permettre de choisir la porte-fenêtre qui correspond le mieux à vos besoins. Le point sur ce qu'il faut savoir avant de se lancer dans la pose d'une porte-fenêtre.

Conseils et astuces avant de réaliser la pose de sa porte-fenêtre 

Avant de réaliser la pose d'une porte-fenêtre, vous devez veiller à bien prendre les mesures.

En effet, vous devez prendre les bonnes cotes afin d'acheter la porte-fenêtre correspondant à la bonne dimension d'ouverture.

Dans le cas où votre ouverture ne serait pas standard, renseignez vous directement auprès des fournisseurs a proximité de chez vous ou chez les spécialistes, les grandes surfaces de bricolage n'offrant que des produits standard.

Vous devrez également veiller à choisir le bon sens d'ouverture (cela peut paraître évident, mais un oubli est vite arrivé et celui-ci peut occasionner de nombreux désagréments) et les matériaux, en fonction de votre budget et de votre besoin.

Il est également important de penser au type de fermeture souhaité : avec ou sans serrure ? avec ou sans volet roulant incorporé ? un vantail ou deux ? avec une ouverture vers l'intérieur ou vers l'extérieur ?

Différents types de pose d'une porte fenêtre

En fonction de votre budget, mais également de vos goûts, différents types de pose s'offrent à vous.

Cas particulier d'une pose de porte fenêtre en rénovation

Dans le cas d'une pose de porte-fenêtre en rénovation, il faut prendre en compte l'existence d'un cadre dit « dormant », déjà en place. Le cadre dormant est la partie de la menuiserie fixée à la maçonnerie.

Vous pouvez :

  • poser votre nouvelle menuiserie sur le cadre dormant existant ;
  • retirer intégralement les dormants d'origine ;
  • découper une partie de votre dormant et poser le bloc de votre nouvelle menuiserie par dessus ;
  • poser votre nouvelle menuiserie directement sur le dormant existant sans découpe préalable.

Dans le deuxième et troisième cas, il est important de traiter son dormant, surtout s'il est en bois, avec des produits fongicides et insecticides.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Nous vous préconisons de découper une partie des dormants. Cela permet d'augmenter la taille de l'ouverture et de diminuer la taille des dormants de la nouvelle menuiserie, pour un résultat plus joli.

A contrario, retirer entièrement les dormants existants n'est pas préconisé, car vous risqueriez d'endommager la maçonnerie dans laquelle la menuiserie d'origine a été encastrée.

Pour un souci esthétique et pratique, il est conseillé, lorsque cela est réalisable, de retirer le seuil de porte. En effet, poser un seuil de porte sur un seuil existant a pour effet de créer une marche de plusieurs centimètres, ce qui n'est pas pratique et peut s'avérer dangereux.

Par ailleurs, l'aspect esthétique est plus réussi sans double seuil. Préférez, pour les ouvertures que vous utiliserez le plus, des seuils en aluminium, beaucoup moins haut que les seuils en PVC.

Lire l'article Ooreka

Pose d'une porte fenêtre sur du neuf

Là encore, une pose réussie débute nécessairement par la prise des dimensions de l'ouverture et de votre porte-fenêtre.

Si la porte fenêtre vous a été livré en un seul bloc, nous préconisons d'enlever la porte, afin d'alléger le bloc et de rendre la pose du cadre dormant plus facile.

Il vous faut également, au préalable, positionner les poignées, serrures et gâches. Ensuite, il faut vérifier une dernière fois que les murs soient de niveau et d'aplomb.

Enfin, la pose peut débuter, en plaçant le joint d'étanchéité sur le mur pour toutes les parties où la maçonnerie et la menuiserie sont en contact.

Posez le cadre dormant face à la menuiserie. Fixez les pâtes de fixations de manière égale. Enfin, positionnez le cadre. Vérifiez bien qu'il s'agit d'un cadre de niveau.

Une fois le cadre de niveau positionné, il faut utiliser des serre-joints afin de s'assurer qu'il ne bouge plus.

Vous pouvez alors positionner les chevilles dans la maçonnerie à l'aide d'un perforateur et d'un marteau, et enfin, visser. Une fois la menuiserie fixée, vous devez retirer les serre-joints et positionner les ouvrants. 

La dernière étape de la pose d'une porte-fenêtre consiste à fixer la poignée, après avoir vérifié que la porte fenêtre s'ouvre et se ferme parfaitement. Vous pouvez ensuite habiller votre porte-fenêtre comme vous le souhaitez.

Prix d'une pose de porte-fenêtre

En moyenne, le prix de la pose d'une porte-fenêtre représente le prix de votre menuiserie + 10 à 30 %. Cela signifie que si votre menuiserie coûte 800 €, le prix de pose est compris entre 880 et 1 400 €.

Pour les débutants en bricolage, ou pour les personnes souhaitant approfondir leurs connaissances, il est également possible de faire appel à un coach travaux. Celui-ci réalise avec vous la pose d'une ou deux menuiseries et vous transmet les connaissances et compétences nécessaires pour réaliser vous-mêmes le reste de votre installation. Le gain financier sur la pose peut être compris entre 60 et 80 %.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Porte

Porte : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger mon guide