Bloc porte blindée

Écrit par les experts Ooreka

Le bloc porte blindée, gage d'une sécurité de qualité

Pour sécuriser sa porte d'entrée, il existe deux solutions :

  • soit le blindage de porte, qui consiste à blinder la porte existante avec de la tôle en acier et une serrure de sécurité certifiée A2P ;
  • soit la pose d'un bloc-porte blindée : la porte existante est remplacée par une porte blindée.

Bloc porte blindée : 3 composants obligatoires

Le bloc-porte blindé est un ensemble complet de sécurité prêt-à-poser, il remplace la porte d'entrée existante.

Plusieurs éléments sont obligatoirement associés :

ÉLÉMENTS DU BLOC PORTE BLINDÉE
Blindage
  • Le blindage en acier est inséré dans l'épaisseur du vantail : il constitue l'âme de la porte : l'épaisseur de l'acier est généralement de 20/10e au minimum ou 25/10e.
  • Le blindage est protégé par des plaques d'acier moins épais et traité anti-corrosion.
  • Le vantail inclut des paumelles de forte section, afin qu'elles ne s'affaissent pas lors du pivotement et puissent supporter le poids du bloc-porte blindé.
  • Le blindage central est recouvert d'un habillage (parement) à l'extérieur et à l'intérieur.
Serrure
  • Le bloc-porte blindé possède une serrure de sécurité à 3 ou 5 points de fermeture (voire 7 sur les portes de grande hauteur).
  • Les points de fermeture peuvent être :
    • situés en haut et en bas ;
    • ou latéraux : notamment si le plancher à percer intègre un chauffage par le sol ou s'il est en matériau fragile.
  • La serrure est :
    • soit encastrée dans le vantail (à pênes latéraux) et profite ainsi de la protection du blindage ;
    • soit posée en applique sur la porte : par exemple dans le cas d'une porte de grande hauteur (supérieure à 2,10 m).
Bâti (ou dormant)
  • La porte blindée est obligatoirement accompagnée d'un bâti blindé, fixé sur l'ancien dormant, afin de ne pas créer de point faible entre le vantail et la structure porteuse.
  • Il est composé d'un acier de même qualité que le vantail.
  • Comme pour le blindage simple, il est rare de déposer totalement le dormant existant (excepté si la structure porteuse est en très mauvais état et ne peut garantir la solidité de l'ensemble).
  • Réalisé sur mesure, le bâti en acier comporte des paumelles soudées et la gâche.
  • Il est posé en rénovation, c'est-à-dire fixé sur l'ancien dormant, jusque dans la maçonnerie (structure porteuse).
  • La largeur du tableau (embrasure de porte) en est légèrement réduite.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Certification CNPP du bloc-porte blindé : plus de sécurité

porte blindée haute sécurité avec vitrage Luxaporte

Il est conseillé d'opter pour un bloc-porte blindé certifié par le CNPP (Centre national de prévention et de protection). Les blocs-portes sont classés de A2P BP1 à A2P BP3, le dernier étant le plus performant.

La certification A2P blocs-portes reconnaît la performance et garantit la capacité de résistance des blocs-portes blindés qui ont subi avec succès les tests de résistance effectués en laboratoire :

  • elle est accordée pour une durée de 6 ans ;
  • elle concerne les produits constitués des éléments suivants :
    • vantail(aux) ;
    • huisserie et son système de liaison avec la structure porteuse (bâti) ;
    • quincaillerie (serrure A2P, gonds et autres systèmes particuliers).

Pour bénéficier de la marque A2P, la fabrication de ces modèles doit être suivie et faire l'objet de contrôles réguliers par le CNPP.

À noter : votre installateur vous remettra deux certificats de conformité, un pour le bloc-porte et un second pour la serrure, qui doit porter la marque A2P + porte vitrée, 1 , 2 ou 3 étoiles (niveau maximal de résistance à l'effraction). Le bénéfice de la marque A2P est strictement limité aux modèles identifiés dans le certificat.

Choix bloc-porte blindée : coupe-feu, isolation et étanchéité

D'autres critères de choix sont décisifs dans l'achat d'un bloc-porte blindé :

BLOC PORTE BLINDÉE : CRITÈRES DE CHOIX
Protection contre le feu
  • Comme toute porte d'entrée, les blocs-portes blindés sont soumis aux normes de sécurité suivantes :
    • dans les logements collectifs, la réglementation impose une résistance au feu (coupe-feu) de 30 minutes pour les portes d'entrée palières ;
    • dans les maisons individuelles, la porte d'entrée doit résister au feu pendant 15 minutes.
  • Il est important de vérifier ce point avant d'accepter votre devis.
Isolation thermique et phonique
  • En entrée de gamme, les blocs-portes sont équipés d'un joint périphérique d'étanchéité.
  • Mais pour limiter ou supprimer les ponts thermiques, l'isolation doit être renforcée par un matériau isolant (laine de verre ou autre).
  • Les portes et fenêtres sont la source d'environ 10 à 15 % des déperditions énergétiques dans le logement.
Étanchéité à l'eau, à l'air et au vent
  • Comme tout équipement d'ouverture (fenêtre, porte de garage, etc.), la porte d'entrée est classée selon les trois critères AEV : c'est donc également le cas pour le bloc porte blindée.
  • Les critères sont les suivants :
    • A indique la perméabilité à l'air ;
    • E, l'étanchéité à l'eau ;
    • V, la résistance au vent.
  • Les différentes classes de performance pour ces éléments sont déterminées selon :
    • la zone climatique habitée : la France est découpée en 5 zones, incluant les DOM-TOM ;
    • la situation du logement (grandes ou petites et moyennes villes, centre-ville, campagne, bord de mer, etc.).
  • Chaque classe garantit l'isolation, plus ou moins efficace, contre les intempéries (air et eau), et la résistance à la déformation pouvant être provoquée par des rafales de vent. Plus le classement est élevé, plus l'étanchéité est importante.
  • En résumé : plus votre bloc-porte est performant à ces trois critères, plus votre porte sera résistante dans le temps face aux intempéries, et moins elle nécessitera d'entretien.
Habillage (parement)
  • Côté esthétique, il existe un très large choix d'habillages extérieurs et intérieurs.
  • Les possibilités de décors (couleurs, essences bois, imitation, etc.) sont très étendues et influent bien évidemment sur le coût de la porte.
Accessoires
  • Excepté le protecteur de cylindre, les accessoires d'un bloc-porte blindé ne participent pas à la sécurité proprement dite.
  • On trouve tous ceux habituellement disponibles sur une porte d'entrée : poignée, judas optique, entrebâilleur.
  • Sur presque tous les blocs-portes blindés, vous aurez un judas optique.
  • Sur les modèles de blocs-portes certifiés, il n'est pas nécessaire d'installer des cornières anti-effraction ou des renforts de paumelles, car ces blocs-portes blindés ont subi avec succès tous les tests de résistance (sauf pour un rôle dissuasif)

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Bloc porte blindée : l'option isolation thermique

En principe, un bloc-porte blindé intègre un joint d'étanchéité périphérique qui vient « s'écraser » à la fermeture contre le dormant (bâti) : cela permet d'assurer un minimum de confort thermique et acoustique (pas de vibrations métalliques dues à la structure en acier).

Pour autant, on ne peut pas parler d'isolation thermique et acoustique. Les fabricants proposent donc une option « isolation thermique » (ITR : isolation thermique renforcée).

Avec cette option, le bloc-porte comporte un matériau isolant qui lui confère :

  • une protection thermique suffisante contre le froid, conformément à la RT 2005 (réglementation thermique) ;
  • une meilleure protection acoustique.

En plus du prix du bloc porte blindée, comptez en moyenne de 300 à 420 € HT supplémentaires pour l'option « isolation thermique et acoustique ». Dans certains cas, cette option ouvre à un crédit d'impôt.

Prix d'un bloc-porte blindé

Avec le coût de l'installation, le bloc-porte blindé ne coûte pas forcément beaucoup plus cher qu'un blindage : si vous en avez la possibilité, faites étudier et chiffrer les deux options.

Quelques prix à titre indicatif :

  • en entrée de gamme, comptez 1 800 à 2 000 € fourni et posé ;
  • en moyenne gamme, comptez 2 000 à 4 000 € ;
  • en haut de gamme, comptez jusqu'à 4 000 à 4 500 € voire davantage, notamment selon l'habillage sélectionné.

Contrairement à bon nombre d'idées reçues, faire installer une porte blindée ne donne pas droit à un crédit d'impôt. Vous bénéficierez simplement de la réduction de TVA à 7 % sur les matériaux et la pose (au lieu de 19,6 %) à la condition :

  • que les travaux soient effectués par un professionnel qualifié ;
  • que votre logement soit construit depuis plus de 2 ans.

À noter : la TVA réduite à 7 % est en vigueur depuis le 1er janvier 2012.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
emeric giron

toutes assurances, assurances prêts risque aggravé | ethica assurances

Expert

LS
laurent selmo

artisan

Expert

LT
laurent tonachella

agenceurs conseils, opérateurs | ltm2m@live.fr

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.