Sommaire

Murer une porte

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous avez peut-être décidé de modifier la configuration de votre habitation et souhaitez bannir une porte extérieure ? Vous pouvez alors la condamner en construisant un mur en parpaing.

Murer une porte n'est pas un projet difficile, mais il convient de suivre quelques étapes essentielles telles que retirer la porte et son bâti avant de monter le mur, sans oublier les règles élémentaires de sécurité.

1. Retirez la porte

Pour commencer, ouvrez la porte pour qu'elle soit perpendiculaire au mur. Deux cas peuvent se présenter :

  • Si la porte est légère et si les gonds ne résistent pas, retirez-la simplement en tirant vers le haut.
  • Si la porte est lourde et si les gonds résistent, il est plus prudent de travailler à deux personnes : 
    • Commencez par taper légèrement sur les gonds à l'aide d'une massette. Au besoin pulvérisez un peu de dégrippant sur les gonds.
    • Sous la porte et côté gonds, placez un pied de biche pour faire levier. Vous pouvez intercaler une cale martyr pour protéger le revêtement et faciliter l'effet de levier.
    • Pendant que la deuxième personne fait levier sur le pied de biche, maintenez la porte à deux mains et retirez-la dès qu'elle sort de ses gonds.
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Démontez le bâti de la porte

Coupez l’électricité au compteur général et munissez-vous d'une paire de gants, d'une paire de lunettes de protection et d'un masque antipoussière.

  • Retirez les moulures et autres ornements à l'aide d'un maillet et d'un ciseau à bois, usagé de préférence.
  • Repérez la jonction du bâti avec la maçonnerie. Creusez ensuite tout l'entourage au ciseau de maçon et à la massette pour le dégager et mettre à jour les pâtes de scellement.
  • Meulez les pâtes de scellement avec une meuleuse puis, au pied de biche, dégagez le bâti petit à petit en commençant par la traverse supérieure. Terminez par un nettoyage complet du chantier.

3. Murez la porte

Pour murer votre porte, utilisez des parpaings creux qui présentent l'avantage d'être facilement coupés.

  • Préparez votre mortier de ciment (pas trop à la fois) dans votre auge.
  • Déposez un lit de mortier sur le seuil de l'ancienne porte à l'aide de la truelle et posez le premier parpaing, alvéoles en dessous et entières, à environ 1 cm du mur.
  • Montez le mur en alternant les joints et comblez l'espace restant avec des parpaings que vous aurez coupés selon vos besoins.
  • Enfoncez les parpaings dans le mortier et vérifiez très soigneusement les niveaux horizontal et vertical à l'aide d'un niveau à bulle. Si besoin, tapotez avec la massette pour rétablir le niveau.
  • Remplissez les joints verticaux avec le mortier puis déposez-en une bonne épaisseur sur les bords hauts des parpaings.
  • Posez la rangée suivante en décalant les joints et appuyez sur les parpaings pour les faire pénétrer dans le mortier.
  • Remplissez les joints avec la truelle et, pour éviter qu'ils ne débordent, utilisez une planchette ou taloche collée sur les côtés. Durant le remplissage, tassez correctement les joints en enfonçant le bout de la truelle dans le mortier.
  • Montez ainsi la moitié du mur sans oublier, à chaque rangée, de vérifier l'horizontalité et la verticalité des parpaings. Peaufinez les joints et laissez sécher le mortier avant de continuer.
  • Une fois le mortier sec, continuez à monter le mur, toujours en alternant les joints et en vérifiant les niveaux horizontal et vertical.
  • Cela dépend de la saison et des conditions climatiques, mais laissez sécher votre mur minimum 20 jours avant d'y appliquer un enduit.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Réalisez une finition intérieure brute des murs

Votre principale préoccupation est de retrouver une surface lisse, uniforme, qui ne fera pas ou peu de différence avec la surface autour de la porte.

Avant toute chose, et quel que soit votre type de finition (intérieure ou extérieure), vous devez :

  • Protéger le sol et ce qui doit l'être avec des bâches, veillez à avoir une surface de travail dégagée.
  • Brosser et/ou gratter votre mur pour éliminer la poussière et les particules qui pourraient empêcher la tenue et gâcher l'esthétique du revêtement.
  • Nettoyer votre chantier après chaque étape.

Vous êtes désormais prêt à procéder aux finitions (sans décoration) des murs :

  • Mouillez (sans détremper) les jonctions parpaings/murs et laissez sécher.
  • À la jonction parpaings/murs, appliquez de l'enduit de rebouchage souple et fibré, destiné à réaliser les joints entre des matériaux de différentes natures. Lissez bien les joints avec la spatule plate. Poncez après séchage et dépoussiérez avant d'enduire le mur.
  • Mouillez le mur en parpaing (toujours sans détremper) puis appliquez une couche d'enduit de dégrossissage sur les « agglos » pour garnir le fond et rattraper les défauts.
  • Après séchage, appliquez de l'enduit de lissage en deux passes et en recouvrant largement la jonction parpaings/murs.
  • Laissez sécher et poncez la surface en faisant attention à ne pas oublier de porter les protections individuelles. Votre surface est prête pour recevoir la finition décorative de votre choix.
Consulter la fiche pratique Ooreka

5. Effectuez une finition intérieure décorative des murs

Il faut faire au mieux la jonction entre la porte murée et les murs en place, sachant qu'il faudra quand même faire une reprise de la décoration.

Le cas de figure le plus courant est la plaque de plâtre généralement recouverte de papier peint ou de peinture.

Préparation et finition avec du papier peint

  • Retirez le papier peint autour de la porte, c'est-à-dire le lé entier de chaque côté et le morceau de lé au-dessus de la porte.
  • Rincez la surface à nue à l'eau chaude afin d'éliminer les restes de colle.
  • Si vous disposez de rouleaux de papier peint, posez alors des lés sur toute la surface à recouvrir, sachant que vous aurez certainement une bande de papier peint plus étroite.
  • Si vous n'avez pas prévu de papier peint, appliquez une peinture d'une couleur soit coordonnée à votre papier peint, soit identique à votre plafond, soit neutre.

Préparation et finition avec de la peinture

  • Lavez la surface autour de la porte sur environ 40 cm avec une eau chaude additionnée d'un peu de liquide vaisselle.
  • Rincez à l'éponge en travaillant de bas en haut. Une fois la surface sèche, poncez pour rendre la peinture mate et accrocheuse.
  • Lorsque la surface est propre, vous pouvez enduire le mur. Pour cela, reportez-vous à la section précédente.
  • Appliquez une couche de peinture diluée en guise de sous-couche sur la surface enduite ou bien appliquez une couche de sous-couche en débordant un peu de votre surface de réparation.
  • Déposez une première couche de peinture sur cette surface en laissant « mourir » le rouleau sur le mur déjà peint, sans recharger.
  • Terminez par une couche de peinture de finition sur toute la surface, à savoir la surface de réparation et le mur déjà peint.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

6. Procédez à la finition extérieure des murs

En extérieur, vous n'avez pas trop de choix, il faut vous rapprocher au mieux de la finition en place ou bien tout refaire.

Identification de la nature des matériaux extérieurs

Avant de commencer il faut vous poser un certain nombre de questions, car il est nécessaire que vous connaissiez la nature du revêtement de votre maison ;

  • Êtes-vous en présence d'un enduit ou bien d'une peinture ? Sachant que la peinture est généralement posée sur un enduit qui lui-même cache et protège les matériaux de construction.
  • Votre maison est assez récente ? Contactez l'ancien propriétaire pour avoir l'historique de la maison, le type d'enduit, le type de la peinture...
  • Si votre maison est plus ancienne, faut-il faire un ravalement ?

Maintenant que vous connaissez le revêtement de votre habitation, vous pouvez réaliser la finition extérieur de votre mur.

Réalisation de la finition extérieure

La priorité est la jonction entre les parpaings et le mur, mais une reprise d'enduit et/ou de peinture se voit toujours plus ou moins.

  • Commencez par piquer l'enduit autour de la porte sur environ 20 cm. Mouillez la surface sans détremper et laissez sécher.
  • Faites la jonction parpaings/murs avec de l'enduit de rebouchage fibré et laissez sécher.
  • Si vous optez pour une finition enduite :
    • Appliquez l'enduit sur les parpaings en débordant sur la jonction des murs.
    • Terminez par un talochage gratté, lissé... Tout dépend de l'aspect de votre façade.
  • Dans le cas d'une finition peinte :
    • Appliquez de l'enduit de dégrossissage sur toute la surface et laissez sécher.
    • Appliquez ensuite de l'enduit de lissage et laissez sécher.
    • Pour finir, appliquez la peinture au rouleau en débordant un peu.

Matériel nécessaire pour murer une porte

Imprimer
Auge

Auge

À partir de 2 €

Bâche

Bâche

À partir de 8 €

Cale à poncer

Cale à poncer

6 € environ

Ciseau à bois

Ciseau à bois

Environ 2 € le jeu de 4

Ciseau de maçon

Ciseau de maçon

À partir de 5 €

Couteau à enduire

Couteau à enduire

À partir de 3 €

Couteau à enduire plat

Couteau à enduire plat

À partir de 3 €

Dégrippant

Dégrippant

À partir de 4 €

Enduit de rebouchage

Enduit de rebouchage

Environ 7 € pour 5 kg

Gants, masque et lunettes de protection

Gants, masque et lunettes de protection

14 € environ

Liquide vaisselle

Liquide vaisselle

Environ 2 €

Maillet

Maillet

4 € environ

Massette

Massette

À partir de 5 €

Meuleuse

Meuleuse

À partir de 40 €

Mortier

Mortier

1,50 € le kg

Niveau à bulle

Niveau à bulle

À partir de 4 €

Papier abrasif

Papier abrasif

Environ 5 € les 3 feuilles

Pied de biche

Pied de biche

6 € environ

Rouleau

Rouleau

À partir de 5 €

Taloche

Taloche

Environ 10 €

Truelle

Truelle

À partir de 4 €

Ces pros peuvent vous aider